5 choses à faire à Budapest

Le week-end prolongé du 8 mai fut pour moi l’occasion de m’envoler pour Budapest avec une amie. Bien que cette escapade, que je ne prévoyais pas il y a encore deux semaines, n’ait pas été préparée avec le plus grand soin, ce fut une réussite ! À ceux qui prévoiraient de faire un saut en Hongrie, voici un programme testé et approuvé pour découvrir la surnommée Perle du Danube en 2-3 jours :

1) Flâner dans le quartier juif

L’appartement que nous avons loué était situé dans le quartier juif de Budapest, sur lequel j’avais lu des choses assez sympa. Et surtout, il permet d’accéder facilement au centre, aux transports et de manger pour peu cher ! Après avoir posé nos sacs à l’appartement, on a décidé de flâner au lieu de faire un plan. Et c’était assez chouette car ce quartier regorge de choses à découvrir.

En explorant, on découvre un quartier authentique et délabré, aux façades couvertes de street art, où se côtoient des restau et des bars très sympa. Par ailleurs, il abrite la deuxième plus grande Synagogue du monde, le Musée National de Budapest, l’Opéra, le Centre du Mémorial de l’Holocauste…

On est tombées par hasard sur le passage de Gozsdu : un passage de six cours intérieures reconverties en restaurants et en bars, devenu un lieu de sortie à la mode. Par chance, il abritait ce jour-là (le dimanche, de 10h à 18h) un marché d’artisanat et d’antiquité assez chouette ! Nous y sommes retournées le soir : c’est un bon endroit pour manger ou aligner des shots de Pàlinka.

IMG_7846

Enorme fresque dans le quartier juif de Budapest

2) Faire la fête dans les ruin bars 

Après un repérage sur le net, nous avions fait la sélection des ruin bars qu’on avait vraiment envie de tester, tout près de chez nous. On est allées à L’instant, qui était assez chouette visuellement mais plutôt vide, puisqu’on était dimanche soir. Par chance, on a échangé avec un type sympa qui était déçu par l’ambiance lui aussi.

Alors on est allés au Szimpla Kert, le ruin pub le plus connu. L’endroit est sans doute plus touristique car pour un dimanche soir, il était très fréquenté ! Cette ruine réaménagée en bar, qui s’étale sur plusieurs salles et plusieurs étages, est assez dingue. En bas, il y a une grande cour avec un écran géant de projection. À l’étage, une rue végétale. Et partout, de la déco récup, des tags et des gribouillis au Posca. On y a goûté la Pàlinka, une eau-de-vie traditionnelle, et autant dire qu’on a passé bien dansé après ça !

 

 3) Tester des spécialités locales

Des spécialités hongroises qu’on s’était dit de goûter, le làngos était de loin celle qui a suscité notre plus grande curiosité ! Cette sorte de pâte à churros recouverte de crème, de fromage et d’oignons (en terme de glamour, on se pose là) est le truc le plus gras que j’aie jamais mangé ! Mais je n’ai aucun regret et je vous dis même : il faut que vous goûtiez un truc aussi fou.

IMG_7974

Le lángos, cette spécialité hongroise improbable

On a goûté aussi la Pàlinka, mentionnée dans l’épisode du Szimpla… Je pense que ça m’aurait fait le même effet de boire un shot de vodka pur et autant vous dire que ça réchauffe de l’intérieur. À ceux qui préféreraient le vin, il y a un truc qu’on a mis du temps à comprendre et qui a donné lieu à des quiproquos assez drôles : en Hongrie, ils vendent le vin au 10 cl et donc un « verre de vin » correspond à deux « doses ».

Le quartier juif est truffé de petits restau et bistrots vraiment sympa. Dans certains, on mange une entrée et un plat avec un verre de vin pour 12 €. Il faut aussi aller faire un tour au Central Market Hall : et on y trouve des lángos et de la Pàlinka mais aussi un marché de fruits et légumes, des artisans et des souvenirs. Le bâtiment est superbe et vaut le détour même si l’endroit est très touristique et bondé !

IMG_8035

Central Market Hall de Budapest

 4) Chiller dans les thermes

Passage obligé : on ne pouvait pas omettre de tester les bains de Budapest. On nous avait recommandé les Bains Széchenyi (les plus connus) : c’est l’un des plus grands centres balnéaires d’Europe, qui compte parmi les plus anciens bains thermaux de Budapest. L’endroit est impressionnant et compte deux bassins extérieurs et sept espaces thermaux à l’intérieur.

Pensez à prendre des tongs et préparez-vous à vous changer dans des vestiaires collectifs sans porte ! Oh, allez, ça vaut pas le coup pour se baigner dehors dans une eau à 38° alors qu’il en fait 20 ?

Les Bains Széchenyi sont accessibles très facilement : c’est le terminus d’une ligne de métro qui porte tout simplement le même nom que ces bains thermaux.  L’intérieur est ouvert jusque 19h et l’extérieur jusque 22h, par l’entrée de derrière.

Autre info qui peut être bonne à prendre : renseignez-vous avant d’y aller car il y a aussi des fêtes à partir de juin, avec DJ, spectacle laser et tout le tralala. Ah oui, et il y a aussi des soirées qui dérapent complètement, d’après ce qu’on nous a dit…

IMG_7991

L’extérieur des les Thermes Széchenyi de Budapest

 5) Vadrouiller à Buda et à Pest

De l’autre côté du Danube : le château de Buda. C’est largement faisable à pieds de marcher de Pest à Buda et même de monter sans funiculaire en haut de la colline du château. Outre le château de Buda, cet endroit offre une vue imprenable sur Pest et sur le pont Széchenyi lánchíd.

Depuis Buda, nous avons notamment repéré le Parlement : un bâtiment qui valait de faire un crochet au retour pour aller le voir de plus près. Tout comme la Basilique Saint-Etienne, l’un des plus beaux bâtiments religieux de Budapest. Accessoirement, en face de la basilique vous pouvez trouver les glaces en forme de fleurs du Gerlato Rosa

IMG_7948

Vue sur le Danube et sur Buda depuis le pont Széchenyi lánchíd

Budapest est une destination idéale pour profiter d’une escapade de trois jours à petit budget : à 2h de vol depuis Charleroi, facile d’accès avec la navette 200E qui mène de l’aéroport au centre, la ville regorge de choses sympa à voir sans nécessairement débourser beaucoup de Forints hongrois ! Par ailleurs, vous pouvez facilement régler par carte et les commerçants du Central Market acceptent les euros… Dites-m’en des nouvelles et partagez vos bons plans ! 🙂

Photo : source web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *